Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 9 août 2010
Archive pour le 9 août, 2010


C’est qui le blaireau de la semaine ?

9 août, 2010
Liens | 1 réponse »

homersimpson.jpg

 

Le blaireau de la semaine, c’est moi.

Pour une fois que je parviens à rendre Homer Simpson jaloux, je m’empresse de le faire savoir.

Vendredi, avant de partir en week-end, le responsable du transport du personnel nous avait envoyé un mail, disant que l’heure du ramassage allait être devancée à H-1.

Ce qu’il n’avait pas dit, c’est qu’il fallait bidouiller sa montre, trafiquer avec Chronos, pour que l’heure soit la bonne !

Avec Bayn, c’eût été facile, le déclic se fait automatiquement sur le zigus (ici, téléphone).

Mais depuis ma déchéance de la nationalité Bayninoise (un thème cher à Nicolas SARKOZY) , c’est beaucoup plus compliqué.

Comme un grand, je me suis levé à 5 heures (à ma montre, alors que dans la vraie vie il était… 4 heures !) Une heure de sommeil en moins, ça peut coûter cher.

Je me pointe donc à l’arrêt de bus. J’attends mon chauffeur sur un pied de guerre tout en gardant un œil sur la tocante. Vers 5 heures 18’, je vois passer un des bus de la société de transport qui nous dessert, je fais signe au chauffeur de s’arrêter ; il n’en n’a cure, il passe sans s’arrêter.

Je suis indigné, j’agite des mains, je crie après lui, je vocifère, je l’accable de tous les noms d’oiseaux, mais il est trop tard, il s’en est allé.

Commence donc un jogging malgré moi, parce qu’il ne faut surtout pas arriver en retard car  nous recevons ce jour un grand manager au nom pas très mignon.

Qu’importe. Je me fendrai tout à l’heure d’une note au vitriol.

J’emprunte donc un taxi blanc, puis un autre et je marche environ 20 minutes avant d’arriver sur mon lieu de travail et de me rendre compte que cette fois-ci, c’est moi Esperantos, l’idiot du village !

Aucun ronronnement de bus quittant le parking d’abordage, aucune voiture particulière stationnée sur les places de parking réservées.

Devant l’entrée du bâtiment, j’aperçois un quidam et une fille voilée en train de fumer leurs clopes. Je n’ose pas leur demander, parce qu’à trois nous formons une jolie brochette de blaireaux.

Après tout, je me dis que ça compense un peu, avec une soirée privée à l’arnaque, organisée Vendredi par un ami et qu’il a eue la perspicacité d’appeler « Agâpé », mot tiré du grec qui veut dire « Amour désintéressé ». Le principe du bidule ? Très simple : lui, il prépare à manger et tout le reste, c’est pour votre pomme ! Chacun ramène ce qu’il peut.

Je me suis fait avoir encore cette fois-ci et je mérite donc dignement le double titre de « blaireau du week-end » en plus de celui de « blaireau de la semaine »! Désolé Homer.

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                                                                        

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique