Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

Archive pour avril, 2011


Je suis moi aussi invité au Mariage du Prince William et Kate Middleton !

27 avril, 2011
Liens | Pas de réponses »

kateprincewilliam2.jpg

Ainsi donc, le couple Princier a rendu officielle la liste des invités à leur fastueux mariage, le plus beau et le plus dispendieux de ces trente dernières années.

Je vous épargne ce laborieux exercice d’aller chercher sur la liste un certain « Sir Van Manchette », ci-devant votre humble serviteur.

Je n’y suis pas officiellement invité !

J’aurais pu prétexter du fait que mon nouveau passeport biométrique n’étant pas encore disponible, j’ai décliné l’offre de sa majesté, comme l’a fait Snoop Doog, préférant aller à un barbecue organisé par ses potes, mais franchement, qui m’eût cru, hein ?

Même Barack Obama ou Le Dalaï Lama n’ont pas été invités ! Y a pas de quoi se casser un orteil !

Mais je peux toujours me consoler parce que j’ai reçu un coup de fil des plus inattendus il y a deux jours ! J’y ai appris avec beaucoup d’excitation mon invitation à commenter ce mariage sur Luxe Radio, en compagnie de l’envoyé spécial de cette station radio depuis Londres ! Si si, je vous jure, ce n’est pas un poisson d’Avril !

Je peux vous dire que je planche depuis sur les tabloïds qui ont étalé le passé de Kate et William, du jour où elle avait mis une robe transparente, je demande aux filles des conseils, je dérange tout le monde qui en sait un peu plus sur cet étrange couple vers qui seront tournés pas moins de 4. 000 000 000 d’yeux, ce Vendredi 29 Avril !

J’espère seulement être à la hauteur des attentes placées en moi et rien que d’y penser me ragaillardis.

Alors si vous me voyez déballer un sourire niais, ne vous posez plus de questions, je pense à kate, comme tous les Anglais d’ailleurs, enfin, presque.

Interdiction d’uriner

22 avril, 2011
Liens | 1 réponse »

4599664420f3b9747017.jpg

Plusieurs personnes sont venues uriner sur mon mur facebookien une pisse malpropre qui exhale une odeur fétide.

Le forfait s’est fait à la faveur d’une greffe ratée entre le gentilé « Congolaise » et l’adjectif« Culturelle », s’agissant d’une journée d’émulation, banale, bancale et sans noblesse.

Non !

Chers compatriotes, le Congolais moyen, homme de culture, a disparu depuis longtemps, telle une arlésienne, suite à un complot structurel visant à asphyxier le génie et à museler l’expression !

Ses yeux autrefois clairvoyants, voire nyctalopes, sont désormais couverts d’une chappe de myopie que même le port des verres concaves n’arrive point à dissiper ! C’est dire l’étendue de cette léthargie prolongée et le désarroi profond qui m’éreinte face à cette « escroquerie » du langage !

Nous avons perdu nos repères. Je dis bien « nous », parce qu’il ne suffit pas de noyer la responsabilité collective dans la conative pour s’en échapper.

Le Congolais, naguère pionnier de la littérature Africaine a perdu de sa superbe et a en aversion les mots et expressions qui lui sont inconnus, leur trouvant à chaque fois une vulgaire obésité lexicale plutôt que d’aller à la cueillette des fruits de la culture pour les mettre au régime !

Une journée « à caractère culturel», je veux bien faire un effort (et encore) mais de là à cautionner une escroquerie du langage qui voudrait faire accroire que cette journée  - par ailleurs désacralisée du fait de l’ubiquité – (presque chaque ville du Maroc organise cette journée d’animation folklorique) a pour vocation de porter haut les couleurs ternes de notre pays, je m’inscris totalement en faux !

N’en déplaise à ceux qui, nombreux, sont allergiques à la mise au point et à l’esprit critique, je revendique ma liberté d’opinion et d’expression ; en tant qu’acteur culturel, je défendrai toujours, avec la même constance, tout ce qui touche à la culture et appelle de me part une riposte.

  

Alea Jacta Este !

12 avril, 2011
Liens | Pas de réponses »

1301971209laurentgbagbomoqueurrci.jpg 

Alea Jacta Este !

Les dés sont jetés, la messe est dite : Laurent Gbagbo le méchant, le chef de guerre a été mis aux arrêts, la Côte d’Ivoire est en liesse !

C’est ce qu’on pouvait lire un peu partout dans la blogosphère !

Alassane Ouattara sort victorieux. Quelle victoire s’il en fût !

Laurent découvre la promiscuité de l’hôtel du golf jadis tourné en dérision, l’exiguïté des chambres, le ridicule, l’humiliation; Gbagbo a capitulé, on l’exhibe tel un gibier de potence, avec un T-shirt mal famé; et sa femme, dans toute sa laideur, reste fidèle à son homme dans ses pires moments !

Simone Gbagbo, naturelle, dans toute sa sauvagerie et sa simplicité, sans charme, presque dénudée.

Un homme diminué, abattu, acculé, incompris, piégé, trahi, traqué, illuminé, voilà la lecture qu’on peut faire des photos précédent la  »capture » de cet homme aux yeux vidés de toute ferveur, lui le grand tribun, le boulanger d’Abidjan, le voilà roulé dans la farine made in France !

Cette France arrogante et méprisante qui se veut pourfendeuse de dictatures et éprise de justice, soucieuse du sort des peuples martyrisés, laisse aux commandes les dictateurs zélés qui servent ses intérêts au détriment du bien-être de leurs peuples !

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

On replace les pions sur l’échiquier mondial, c’est tout ce qu’il y a comprendre, la vache à lait a fait caca, alors, on change les couches ! Seuls les espérantos du village planétaire pourront gober l’humanisme soudain qu’on trouve à cette France !

L’homme, Laurent Gbagbo, n’est certes pas un enfant de cœur, loin s’en faut, mais les idéaux qu’il défendait n’en sont pas moins dignes.

Oser défier les puissants et refuser de courber l’échine devant le colon, exigeant un rapport de vis-à-vis, moi je respecte cela !

Il aura tenu bon jusqu’au bout, gardant intacte sa loyauté à lui-même.

Monsieur le Président, l’histoire retiendra de vous cette bravoure, cette audace, cet espoir que vous avez instillés en nous, quelques rares Africains qui, au-delà de la manipulation des médias et de la sensibilité, ont compris le sens de votre combat.

Qu’Ouattara vienne donc prendre possession de son « trône » et gouverne en enjambant les cadavres, lui le premier Président Africain, « reconnu par la communauté internationale », puisqu’il n’y a que cela qui vaille !

Du jamais vu de mémoire d’historien !

Boire ou baiser*, il faut choisir

6 avril, 2011
Liens | Pas de réponses »

frenchkiss.jpg

La libido, elle est partout, si on veut bien faire un effort d’imagination !

Je ne peux m’empêcher de faire la grimace quand je parle de la ville de Fès (bien prononcer « fesses »), que d’aucuns pudibonds, dans leur pudeur grandeur nature ont un malin plaisir à zézayer, alors qu’il n’y a pas de quoi !

Je me délecte des suggestions lexicales par approximations que me suggère le Darija, ce dialecte de Mon Maroc que j’affectionne beaucoup.

Il y a peu de temps je me gaussais sur la mousse et le réseau ( mouss = couteau ; Rézo = Carotte) avec lesquels j’ai pu monter un one man show à usage privé (c’est le but même).

On dirait qu’on a tout prévu à l’avance.

Maintenant c’est au tour de nos amis Anglais que le French kiss fait si tant languir d’être servis.

Désormais, ils ont la liberté de le clamer sous tous les cafés Marocains, à la dérobée de regards altiers de serveuses (le plus souvent ce sont des serveurs qu’on voit dans les cafés) aguicheuses.

Dites juste « kiss », mais ne vous attendez pas à un baiser langoureux, sucré salé, doudou à moin collé-serré !

Au mieux, vous aurez un verre. Normal. C’est la traduction banale de ce traître mot, Kiss = verre.

 

* Baiser (ici) = embrasser, faire un bisous

 

 

12

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique