Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

  • Accueil
  • > Archives pour juillet 2011
Archive pour juillet, 2011


Dunkerque, the best place for crime

29 juillet, 2011
Liens | Pas de réponses »

unprisonnieressayedesechapperenpleinvoldavion31373w250.jpg

Des plans pour l’Eté, pour le Shopping , pour le tourisme, le net en foisonne.

Et si je vous parlais d’un bon plan pour le crime ?

La ville qui a la côte en ce moment c’est Dunkerque. Là-bas, la prison ne compte que 100 places et toutes les places sont déjà prises, inutile d’insister, on ne vous en cédera pas une seule, à moins que vous ayez des relations haut placées !

Vu comme ça, c’est un peu léger mais c’est pas très loin de ce qui se passe dans les faits.

La situation est alarmante dans la prison de Dunkerque : cent cinquante détenus pour cent places. Face à cette surpopulation, le procureur de la République tape du poing sur la table.

Il a décidé d’ordonner le report de l’incarcération des personnes condamnées à une peine de prison, à l’exception

Cette situation ne concerne pas la ville de Dunkerque seulement. L’administration pénitentiaire en France est dépassée.

Au 1er juillet, selon l’administration pénitentiaire, il y avait 64 726 personnes incarcérées en France pour 56 081 places, soit une population carcérale en légère baisse par rapport à juin, mais en hausse de 4,2 % par rapport à juillet 2010. Le taux de surpopulation pénale, de plus de 126 % en juillet 2008, est actuellement de 115 %.

Ce taux varie selon les prisons. Dans une tribune publiée cette semaine et titrée Prisons : silence, on entasse, le secrétaire général du Syndicat de la magistrature (SM, gauche), Matthieu Bonduelle, relevait que 37 établissements pénitentiaires (sur environ 200) avaient « un taux d’occupation supérieur ou égal à 150 %, dont cinq au-delà de 200 % ».

Ces dernières semaines, la France a été condamnée à trois reprises pour le mauvais état de ses prisons.

 Le crime est une activité qui a le vent en poupe en ce moment alors que tous les indicateurs socio-économiques sont en baisse !

Alors, si vous deviez commettre un crime au bon endroit et au bon moment, faites-le à Dunkerque mais faites vite ! Vous ne craignez rien, vous serez tout de suite libéré sans caution, parce que de toute façon on ne pourra pas vous garder !

Amantem frustra

28 juillet, 2011
Liens | Pas de réponses »

guerircoeurbrise.jpg

Il y a, tout près de moi, là, sur le bas-côté

Nombreux, ceux que l’Amour a faits pleurer

Trahis, déçus, dégoutés à ne plus jamais aimer

Inconsolables, l’œuf de leur innocence brisé !

 

Il y a tels gens que l’Amour a rendus heureux

Et tels autres qui en sont tout mal heureux !

Solitaires improvisés, ils ont vomi la vie à deux

Jaloux de bonheur, ils maudissent les amoureux,

 

Ces amateurs réguliers, friands de bécots graveleux.

Ils ne brûlent pas d’Amour, mais de désir voluptueux

Et se mettent à rêver longuement tels des dieux paresseux

Et en silence, de fidélité mutuelle font un vœu pieux

 

Amoureux déçus, marchands de cœurs estropiés

Orphelins de caresses, veuves noires de plaisir

Par ici, venez vos peines grandes daigner panser !

Et buvez cet hymne comme un parfait élixir !

Ben-Hur, arrête ton char !

27 juillet, 2011
Liens | Pas de réponses »

location.jpg

Mon chauffeur aurait dû être un rocker. Il aurait pu avoir du succès, avec sa voix de crooner qui persécute les octaves. Je ne sais pas combien de paquets de Marlboro il a déjà fumés mais il parle comme un tuyau d’échappement. C’est pas pour ça que je lui en veux, et je ne suis pas le seul.

Ce type qui aurait pu être mannequin (oh oui il en a la taille) est un mesquin personnage. Je ne le connais pas personnellement, il vient de relever notre ancien chauffeur il y a une semaine et c’est déjà une vraie star ! Dark Star comme on dirait chez l’oncle Sam.

Il nous sape le moral, lui qui est censé nous transporter depuis chez nous jusqu’au lieu du travail. Il a sans doute le florilège le plus fourni des jurons. Je ne comprends pas l’Arabe Marocain il est vrai, mais je sais reconnaître une merde quand elle sort de la bouche de quelqu’un. C’est ce qu’on appelle un instinct hypothéticodéductif et ça marche pour toutes les langues !

Normal, c’est à chaque fois pareil, ça sonne comme un grain de sable qui enrhume une machine, ou comme une crotte qui craquelle entre les mains d’un fermier et il y a comme une envie de cracher qui étouffe la gorge de l’artiste.

Le premier jour de son service il s’est pointé avec 5 minutes d’avance et était prêt à se signer pour prétendre le contraire, après que j’eusse envoyé une belle lettre (comme on n’en fait pas beaucoup) à la direction des transports !

Autant le premier chauffeur du personnel était affable, autant le second est désagréable et ce qu’il ne sait pas c’est qu’entre lui et nous, c’est pas le grand Amour ! D’ailleurs au début, personne ne voulait jouer les co-conducteurs, la place à côté de lui était toujours vide. J’ai réparé cette injustice en l’occupant. Maintenant je que je suis bien installé aux premières loges, je m’abreuve quotidiennement de ses accès de coprolalie chronique qui s’harmonisent parfaitement avec sa gestuelle d’une théâtralité déconcertante !

Les gens se retiennent de s’énerver parce que cela ne vaut pas la peine de faire un travail gratuitement, autant s’énerver avec les clients, au moins on sera payés pour ça ! Ben non, je plaisante, il ne faut surtout pas crier après le client, le client est roi ! Ne le faites pas chier, parce que même si après vous lui tendez un papier hygiénique c’est déjà trop tard ! Quand un client fait caca parce que vous avez merdé, c’est le comble ! Vous en doutez ? Osez donc rudoyer sévèrement un client devant votre patron et revenez me voir dans quelques jours puis on reprendra cette discussion-là, à cet endroit même !

Lui, c’est un employé et nous, nous sommes ses clients. Il nous invite à ses séances de yoga que moi je juge de très mauvais goût. A votre avis, que va –t-il se passer si le roi écrivait à son boss, hein ?

Si ça continue comme ça, je vais me fâcher et aller m’acheter une bagnole !

Maintenant que vous savez tout, ce sera à vous d’écrire le prochain épisode !

 

 

 

Auxiliaires

26 juillet, 2011
Liens | Pas de réponses »

Auxiliaires dans Liens

J’aurais voulu être un auxiliaire, Etre ou Avoir, qu’importe !

Pour conjuguer ton bonheur au présent de l’indicatif, au présent de l’infinitif, au présent continuel, au présent progressif, au présent éternel, oui au présent de toujours, au plus-que-parfait !

Je voudrais Etre avec toi et t’Avoir comme complice !

De la phrase que tu es « je t’aime », j’aurais voulu Etre le sujet principal. L’Amour serait alors notre conjonction de coordination, malgré la juxtaposition des vicissitudes de la vie.

Sois mon article défini et laisse-moi Etre l’apostrophe de ton Amour pour veiller à l’élision essentielle de notre syntaxe !

Mon vocabulaire sera limité à ton nom. « Constamment » sera notre adverbe préféré et « permanent » notre adjectif de compagnie. Jamais au passé nous ne conjuguerons, sauf pour nous rappeler au souvenir de moments glorieux ; le conditionnel nous bannirons et ensemble accorderons une audience au futur !

 

12

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique