Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

  • Accueil
  • > Archives pour octobre 2011
Archive pour octobre, 2011


Combien coûte un Israélien ?

13 octobre, 2011
Liens | Pas de réponses »

giladshalit.jpg

Combien coûte un Israélien ?

Drôle de question à deux balles diraient certains. Oui combien coûte un Israélien s’il a un tant soit peu une valeur qu’on peut marchander ?

A considérer les tractations qui ont cours entre Israël et l’état Palestinien (qu’il reste à construire) pour la libération du soldat Gilad Shalit  il semblerait que les « cours d’Israélien » -matière grise s’il en fût- se soient envolés à la bourse de la valeur humaine.

Ainsi, un Israélien se négocie au change contre 1000 Palestiniens ! Donc un Israélien = 1000 Palestiniens. Marché de dupes ! Le Hezbolah pense donc avoir fait une bonne affaire mais en même temps la Palestine perd au change parce que si cette échelle de valeurs est prise en compte, cela reviendrait à dire que la vie d’un Israélien est plus importante que celle d’un Palestinien !

Alors, je vous pose la question à l’envers, combien coûte un Palestinien ?

Ne sortez pas vos calculettes s’il vous plaît !

Martine, François, sortez vos cahiers ! Interro surprise !

11 octobre, 2011
Liens | Pas de réponses »

arton12026.jpg

Les primaires socialistes. Voilà un show politique qui prend tout son sens. Un peu comme dans une salle de classe où les élèves les moins méritants redoublent la classe et éclatent en sanglots, à faire exploser leur foie !

Ce rôle sera revenu à Ségolène Royal qui l’a si merveilleusement bien joué. Elle a pleuré comme une vraie gamine, avec ses 4% de moyenne. Pas assez bonne (enfin façon de parler) C’est que les rides ont creusé leurs rigoles depuis 2007 et que pour 2012, elle n’est pas la candidate des socialistes !

Pour une fois, les sondages n’auront pas menti ! L’ordre des choses a été respecté. Et chacun y est pour son compte. Le troisième homme, Arnaud de Montebourg, joue quant à lui aux arbitres et vend très cher sa peau.

Il est la clé du deuxième tour et se fait désirer. Il ne donne pas de consignes de vote pour le moment et prend un malin plaisir à faire passer un interrogatoire surprise à ses amis socialistes.

Drôle de procédé. Il leur a envoyé les énoncés à tous les deux dans une lettre rendue publique.

Car plutôt que de se prononcer pour l’un ou l’autre des «héritiers de Jacques Delors», comme il les définit, Montebourg a choisi de faire durer le plaisir… Il a annoncé hier la couleur: «avec mes amis, nous avons décidé d’adresser une lettre à ces deux impétrants contenant les éléments de notre programme qui nous paraissent incontournables pour une victoire de la gauche», explique le député de Saône-et-Loire mardi dans Libération.

«Nous allons les interroger sur le contrôle financier, le protectionnisme industriel, la VIe République et la lutte contre la corruption», poursuit-il. Et pas question pour Aubry et Hollande de ne faire que la lire, ils «devront nous donner des réponses écrites et précises. Nous les publierons pour que les électeurs puissent faire leur choix!» insiste Montebourg.

Le ramassage des copies est prévu d’ici le débat de mercredi soir entre Hollande et Aubry. Montebourg compte ensuite les mettre en ligne sur son blog et se prononcer jeudi sur le nom de la personne qu’il soutient… Ou pas.

Du petit lait pour un Montebourg fier d’avoir «mis en minorité» les «deux ex-premiers secrétaires» qui lui ont tous deux refusé l’inscription de sa «VIe République» dans le programme du PS. Cet échange de missives dans l’entre-deux tours de la primaire: «C’est la VIe République en acte, s’enthousiasme Montebourg. C’est l’open data des accords politiques!»

Belle prouesse épistolaire certes. Mais l’ordre dans lequel il s’adresse à eux est sujet à plusieurs décryptages.

 Il écrit à Martine et François.

D’aucuns voient en la primauté Martinale une préférence sentimentale, d’autres pensent qu’il a tout simplement sacrifié aux règles de la galanterie qui veulent que l’on fasse honneur aux dames ont les citant en premier, un peu comme dans la formule Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs.

Finalement cette dernière analyse plairait mieux à François qui se garde tout de même de faire l’aumône !

 

 

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique