Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

28
avr 2012
Mes questions à François Hollande
Posté dans Liens par vanmanchette à 8:10 | Pas de réponses »

Mes questions à François Hollande dans Liens FRANCOIS-HOLLANDE-300x200

Les deux finalistes de l’élection présidentielle en France évitent la question africaine ou ne l’abordent que de manière lapidaire, comme si l’Afrique n’était pas si importante que cela.

Qu’il vous souvienne du débat opposant Nicolas Sarkozy et Ségolène Royale lors du débat télévisé au second tour de l’élection de 2002. 2 minutes. Voilà le temps imparti pour évoquer l’Afrique, alors que ce n’est un secret pour personne que si la France peut encore se targuer d’avoir des politiques sociales comme les allocations familiales et le SMIC, c’est en grande partie grâce au versement de sommes d’argent importantes versées à la France par de nombreux dirigeants Africains, condition indispensable pour leur maintien en poste.

L’on voit très mal François Hollande, au nom de la justice remettre en cause ce système établi par Foccart sous De Gaulle, la France à fric, cette main nourricière de la France, et courir le risque de se mettre à dos, une population affamée, si jamais il accédait  la magistrature suprême.

Son opportunisme le dispute à la démagogie de Nicolas Sarkozy qui avait en son temps proclamé la rupture, avant d’écarté l’un des transfuges du socialisme, en la personne de Jean-Marie Bockel, zélé qu’il était de mettre fin à cette pratique incestueuse qui maintient les états africains dans une position condescendante.

François Hollande, peut-être pour rassurer les pourvoyeurs de fonds africains, avait annoncé que les chefs d’états africains traditionnellement soutenus par la France n’ont rien à craindre de lui, avant de se dédire et d’appeler au bannissement de ces pratiques. Oui, mais dans quelle mesure ?

Quelle serait son attitude vis-à-vis des présidents Africains en poste depuis des décennies et qui se maintiennent au pouvoir au grand dam des principes de la démocratie, en violant régulièrement leurs constitutions pourtant taillées sur mesure et en pérennisant des démoncratures sous les tropiques ?

Qu’en sera-t-il du franc CFA, véritable éteignoir  et frein au développement de notre continent ?

Est-il pour ou contre ce diktat monétaire ?

Que fera-t-il de plus de 3000 milliards de francs CFA d’avoirs en dépôt à la banque de France, issus du différentiel du taux de parité entre le franc CFA et l’Euro ?

Les bases militaires Françaises installées en Afrique, au Gabon et au Sénégal notamment servent-elles les intérêts africains ou ceux de la France en premier et des régimes corrompus en second ?

Voilà des questions franches et directes auxquelles François Hollande doit répondre, car pour Nicolas Sarkozy, on sait ce qu’il pense de tout ceci. Ce qu’il en a fait durant ces 5 ans, le condamne à l’échec, du moins vis-à-vis des Africains qui ne voteront pas en masse pour lui !


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique