Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

  • Accueil
  • > Archives pour le Mardi 28 mars 2017
Archive pour le 28 mars, 2017


Qui l’eût cru ?

28 mars, 2017
Liens | Pas de réponses »

stop-cancer

L’altérité de certaines situations biaise bien trop souvent notre jugement sur la pertinence de s’engager pour certaines causes…Jusqu’à ce que cela vous tombe dessus comme un couperet.

J’avais déjà vécu une expérience similaire lorsqu’enfant, j’étreignais, pour la première fois, le manteau de la mort, en voyant mourir un oncle très cher qui avait beaucoup d’estime pour moi et qui croyait en moi, en mes capacités à devenir « quelqu’un ».

Ce jour-là, la mort a cessé d’être un épouvantail que je voyais au loin. Elle est devenue une réalité implacable.

Il y a si peu encore, je lisais dans le fil de l’actualité Facebook et sur d’autres réseaux sociaux, des initiatives de soutien pour lutter contre le cancer et d’autres fléaux. A part compatir et verser une petite larme, cela ne m’émouvait pas outre mesure. Non que je fusse insensible à ce point mais parce que je ne sentais pas forcément concerné, lié.

J’étais atterré lorsqu’une bonne amie à moi m’a confié un terrible secret : elle allait subir une biopsie pour dépister un éventuel cancer.

Ce qui n’était qu’une hypothèse s’est, au finish imposé dans le diagnostic. Un cancer vicieux était en train de lui ronger le sein et elle allait subir une ablation mammaire puis entamer une chimiothérapie.

Je ne voudrais pas davantage détailler certains aspects de sa vie pouvant aider à révéler son identité. Elle n’apprécierait pas forcément que j’en parle mais cela me libère d’en parler.

J’ai tellement mal à sa place. Elle qui est si forte, si pleine de vie et toujours conciliante avec tous, gardant le sourire, considérant la vie avec objectivité même quand les conditions sont ardues.

Elle va avoir besoin de soutien. Enormément. Je dois être là pour l’assister, pour lui tenir la main, pour l’aider à garder le sourire et l’encourager à trouver en elle les ressources nécessaires pour endurer cette épreuve. Cela ne va pas être facile mais elle viendra à bout de ce fichu cancer qui n’a qu’à se mêler de ses propres affaires ! Rétro Satanas, cinq dans tes yeux ! Aidez-moi ! Allez ! Quelle autre phrase artefact pour renvoyer cette saleté dans le cul de l’enfer ? Excusez du peu l’expression mais j’ai du mal à garder mon calme et à rester poli face à des racailles, même quand celles-ci sont immatérielles. La virulence de leur action sur notre santé est telle qu’elle vaut tous les discours fascistes.

Chère amie, je sais que tu liras un jour ces quelques mots. Je ne suis pas Médecin, je n’y connais rien à ces histoires d’Hippocrate. Ma seule arme ce sont des mots. Oui, des mots pour « soigner » des maux, même ceux qu’on dit incurables car il n’y a rien de plus fort que la conviction de ce que l’on professe.

 

C’est la parole qui a créé ce monde et c’est par elle qu’il sera préservé de la destruction.

 

Je prie de tout cœur que tout se passe pour le mieux.

 

Je veux que tu saches que si tu as besoin d’une épaule pour te reposer, je te prête la mienne.  A une condition : ne l’abîme pas !

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique