Univers Manchettellesque

La couleur de peau est un détail auquel la pensée universelle ne doit jamais s’arrêter !

16
juin 2017
Le Roi et moi, comme dans un rêve !
Posté dans Liens par vanmanchette à 12:36 | Pas de réponses »

kgJtAuuYsgHi9EhotpxdqbBU3FD

Je n’ai pas pour habitude d’inviter de grandes personnalités dans un rêve mais celui que j’ai fait la veille me paraissait si proche de la réalité que j’en ai oublié mon réveil. Je suis arrivé légèrement en retard au boulot ce matin. Le VIP de mon rêve était Sa Majesté Le Roi Mohamed VI – que Dieu l’assiste et le protège – . Disons plutôt que c’est lui qui nous recevait chez lui. Pour des raisons évidentes, je ne vais pas raconter mon rêve par le menu. Bah que voulez-vous ! C’est classé secret-défense. Disons que nous jouions au football avec lui et quelques amis. Quelqu’un de très important nous avait introduits auprès de lui et ce spectacle était accessible à tout le monde. Sur le terrain, il y a eu un tacle sur la personne du Roi mais sa garde rapprochée n’est pas intervenue. Je l’ai trouvé particulièrement stoïque puisqu’il a demandé à gérer sa douleur passagère tout seul, sans l’aide d’un Médecin et d’un masseur. Il était plutôt en forme et voulait sans doute administrer une leçon d’endurance et de courage à nous autres, plus jeunes mais déjà fébriles. C’est un Monarque que j’admire beaucoup et que j’ai souvent aperçu au volant de sa voiture dans les rues de Casablanca. Tout à coup, je me trouvais en face de lui à l’écouter, après qu’il se soit relevé de lui-même. A peine avait-il commencé à parler qu’un chahuteur n’arrêtait pas de vouloir compléter ses mots. Cela a agacé les amis qui étaient avec moi. Puis un accident de la circulation a été signalé à quelques mètres de là. Ensuite, Sa Majesté a dû prendre congé de nous dans toute cette cacophonie.  Tout le monde en a voulu à ce trublion qui nous avait fait manquer une conversation de la plus haute importance. Après, nous nous sommes dirigés en direction de notre hôtel. J’ai vite été rattrapé par la réalité et c’est peut-être ce qui m’a tiré de mon sommeil. Tout le long du trajet, une procession de subsahariens en train de mendier. C’est vrai que cette situation m’obsède depuis un moment car chaque jour, en allant et même en revenant du travail, je vois ces jeunes, pleins de vie et pas en situation de handicap en train de faire la manche. J’ignore tout d’eux, je ne sais pas qui ils sont et comment ils sont arrivés là, où ils vont, ce qu’ils cherchent, s’ils veulent être encadrés ou s’ils ont besoin de retourner chez eux. Je pense qu’il serait bien avisé d’identifier toutes ces personnes et de les encadrer. Les associations de subsahariens au Maroc devraient sans doute se rapprocher des autorités marocaines pour mener une opération d’identification puis, en fonction de chaque profil, prendre des mesures qui s’imposent : encadrement ou rapatriement. J’ai bien peur que si cette situation perdure, l’on se retrouve avec plus de personnes en situation de précarité. Il doit y avoir un cadre pour intégrer toutes ces personnes mais les subsahariens devraient sans doute s’intéresser à cette situation de plus près. La demande d’intégration du Maroc à l’espace CEDEAO faisant l’actualité du moment et l’activisme chérifien à l’échelle continentale sont sans doute la raison de ce rêve étrange. Après toutes ces horreurs, je me suis réveillé en sursaut et c’est là que j’ai réalisé que j’avais trahi mon réveil. Au moins, j’ai eu une histoire à raconter, même si ce n’est qu’un rêve citoyen. Je continue à m’interroger sur le sens profond de cette audience onirique. Peut-être aurais-je la possibilité de rencontrer le Roi ? Qui sait ? Et si jamais cela se produit un jour, j’espère bien profiter de la conversation sans qu’un trouble-fête vienne y mettre son grain de harira. Allez, je me mets au boulot !


Fil RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

ELAyam.4 |
SuperKill3000 |
salomecasta |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Hier,Aujourd'hui,Demain......
| globetrotte
| poésie d'utilité publique